3 astuces pour mieux isoler votre maison

3 astuces pour mieux isoler votre maison

Bien isoler, c’est la première étape vers une facture d’énergie plus faible. L’énergie la moins chère est toujours celle qu’on ne consomme pas. Mais comment s’y prendre pour bien isoler, et où se trouvent les priorités ? Nous vous aidons à déceler les responsables.

1. La toiture : responsable de 30 % des déperditions de chaleur

La toiture est le plus grand énergivore d’une habitation. Étant donné que la chaleur monte, jusqu’à 30 % de l’énergie s’échappe d’une toiture mal ou pas isolée. La toiture est donc la priorité numéro un. Comment s’y prendre ? On peut isoler la toiture de plusieurs manières :

  • L’isolation de la face intérieure est sans aucun doute la solution la moins chère d’isolation de la toiture. Pour ce faire, on utilise essentiellement des laines minérales ou des plaques d’isolation. La pose du matériau d’isolation dépend de la construction de la toiture.
  • L’isolation de la face extérieure se fait surtout lors de la réparation ou de la rénovation de la toiture. Cette méthode est pratique lorsque la mansarde est achevée. De plus, cela permet d’éviter la perte de place. Quel est son inconvénient ? Cela coûte plus cher que l’isolation de la toiture par l’intérieur.
  • L’isolation du sol du grenier est la solution la plus facile si vous n’allez jamais dans cette pièce. La méthode d’isolation dépend du type de sol. Pour les sols creux, on conseille de la laine de verre, pour les sols massifs, on utilise souvent des plaques d’isolation résistantes à la pression.

2. Murs : 20 % des déperditions de chaleur

Vous avez l’impression que vos murs sont glacés ? Alors, il n’y a aucun doute : ils ont besoin d’être isolés. Si votre habitation a été construite après 1950, il est possible qu’il y ait un creux entre les murs intérieurs et extérieurs. Vous pouvez isoler facilement ces murs creux sans travaux de démolition. Vous n’avez pas de creux ou celui-ci est trop étroit ? Dans ce cas, vous pouvez poser du matériau d'isolation sur les murs. C’est possible tant à l’intérieur qu’à l’extérieur :

  • L’isolation du mur extérieur ou de la façade est la plus chère, mais la meilleure option. En effet, vous offrez à votre habitation un manteau chaud en fixant du matériau d’isolation sur la face extérieure.
  • L’isolation du mur intérieur est la meilleure option si vous n’avez pas de creux et si vous n’obtenez pas de permis pour une isolation du mur extérieur. Ce type d’isolation est le moins bon, mais cela vaut mieux que de ne pas avoir d’isolation de la façade du tout.

3. Châssis et portes : 15 % des déperditions de chaleur

Si les châssis et les portes sont mal isolés, non seulement il y a aura beaucoup de déperditions de chaleur, mais la pièce sera aussi désagréable à vivre. Si votre habitation n’a pas encore de double vitrage, il est grand temps de penser au vitrage à haut rendement et de remplacer vos châssis. Pour ce faire, faites bien attention au coefficient d’isolation des profilés des châssis qui peuvent faire une énorme différence selon le matériau et le fournisseur. Vous voulez le nec plus ultra en matière d’isolation ? Alors, optez pour la gamme Impakt de KwadrO, le profilé en PVC le plus isolant du marché.

Demandez un offre sans engagement 

Pouvons-nous vous aider pour vos nouvelles portes et fenêtres ?
Nos spécialistes sont à votre disposition.